Bilan

Mahrez, Kanté, Dembélé, Donnarumma, Kimmich... Voici notre équipe type des révélations de 2016

Transfert majeur, débuts en sélection ou titres... S'ils étaient déjà connus auparavant, jeunes ou moins jeunes, ils ont passé un cap en 2016. Voici notre équipe type des révélations de l'année.

Gianluigi Donnarumma 

A dix-sept ans, le portier est titulaire à Milan cette saison, et il n'en est pas à sa première expérience au haut niveau. Lors de l'exercice précédent, il avait joué 30 rencontres en Serie A. Mieux, en 2016, il a connu sa première sélection avec l'Italie, juste après être devenu le plus jeune joueur convoqué en équipe nationale depuis 1911.

Joshua Kimmich

Au Bayern, comme avec la Mannschaft, le joueur a impressionné tout au long de l'année 2016 : une première cape nationale en mai, juste avant l'Euro, une participation à la compétition et onze sélections au total. Polyvalent, il est aussi à l'aise au milieu de terrain qu'en tant que latéral droit. Deux positions dans laquelle Ancelotti l'utilise régulièrement en club.

Daniele Rugani

Difficile de s'imposer au sein de la défense de la Juventus. Et pourtant, le joueur de vingt-deux ans ne se débrouille pas trop mal. Il a fait partie du groupe des 30 appelés par Antonio Conte en vue de l'Euro, mais n'a pas été conservé dans la liste des 23. Il fera, finalement, ses débuts en équipe nationale le 1er septembre, contre la France.

Virgil Van Dijk

Son potentiel était déjà visible au Celtic, mais c'est à Southampton, où il a débarqué en septembre 2015, qu'il s'affirme dorénavant. A vingt-cinq ans, il est l'un des piliers de la défense de Claude Puel. L'élimination des Pays-Bas aux éliminatoires de l'Euro lui a laissé peu de matches pour s'exprimer en sélection nationale. Mais, que ce soit avec son pays ou en Premier League, il s'impose définitivement comme un pilier défensif. Au point d'être courtisé par Manchester City en vue du prochain mercato.

Samuel Umtiti

Connu du Championnat français, le défenseur a élargi sa renommée internationale en 2016. D'abord réserviste de l'Euro, il a profité de plusieurs blessures pour intégrer les 23, et s'y imposer aux dépens d'Adil Rami, jusqu'à jouer la finale de la compétition. S'en suit un transfert à Barcelone, où il a joué 16 matches toutes compétitions confondues. Une bonne année pour l'ancien Lyonnais.

N'Golo Kanté

Partir de Caen pour réussir à Leicester, le pari était osé. Et il a été gagné. A la clé de cette traversée de la Manche : un titre de champion d'Angleterre, une première sélection avec la France, en mars, un Euro réussi (malgré la perte de sa place de titulaire suite au changement de système de Deschamps), et un transfert à Chelsea, actuel leader de le Premier League. Bingo.

Adrien Rabiot

S'il termine l'année sur une blessure, le natif de Saint-Maurice, en banlieue parisienne, a connu une période plutôt chargée. Au PSG, où la concurrence au milieu de terrain est féroce, il est (enfin) parvenu à chambouler le trio Motta-Verratti-Matuidi. Ajoutons à cela une première sélection en équipe de France, où il a été titulaire contre la Côte d'Ivoire.

Renato Sanches

Un titre collectif de champion d'Europe, un autre, individuel cette fois-ci, de meilleur jeune de l'Euro, et un transfert au Bayern pour 35 M€. Pas mal pour une seule année, même si le milieu peine à s'imposer dans l'équipe d'Ancelotti à cause de la concurrence à ce poste.

Ousmane Dembélé

En 2016, le Français a réalisé une fin de saison impressionnante avec Rennes. Assez, du moins, pour que Dortmund s'intéresse à son cas. Quatre buts et quinze passes décisives en Bundesliga plus tard, il s'est imposé au cœur de l'attaque du club. Il a connu sa première sélection en Bleu, le 1er septembre, à dix-neuf ans et trois mois. Et c'est pour toutes ces raisons qu'il a été élu révélation de l'année par la rédaction de France Football.

Riyad Mahrez

Comme ses coéquipiers de Leicester, l'ailier a réalisé une saison impressionnante, après avoir quitté Le Havre en janvier 2014. Sa deuxième partie d'année est un peu plus compliqué, avec une 15e place décevante avec les Foxes en Championnat. Mais Mahrez a tout de même passé un cap, ce qui l'a mené à la 7e place du Ballon d'Or 2016. Avant d'être élu Joueur maghrébin France Football 2016 ?

Jamie Vardy

Il n'y a pas d'âge pour se révéler. A vingt-neuf ans, l'attaquant anglais vient de réaliser la meilleure année de sa carrière. Passé de Fleetwood Town (3e division) à Leicester en 2012, il est l'un des principaux artisans du titre des Foxes. La récompense ? Une 8e place au Ballon d'Or France Football 2016.

Sur le banc

Paulo Dybala, Thomas Lemar, Sadio Mané, Timo Werner, Dimitri Payet.
Cindy Jaury
Réagissez à cet article
500 caractères max
Trabzonspor 25 déc. à 15:58

Dembele, Rabiot et pas Mor? Quand on voit le déchet dans leur jeu, c'est incompréhensible. A moins qu'il s'agisse de récompenser des chevaux de courses. On parle bien de talent et pas de chauvinisme, il me semble.